Agadir Hebdo
21/02/2018

Plus » Actu

 

SMAP EXPO Bruxelles 2016 : Entretien avec Abdelouahed Mountassir, Architecte et président du Conseil national de l’ordre des architectes

07-04-2016
Visites 755 personnes intéressées
Plus Actu SMAP EXPO Bruxelles 2016 : Entretien avec Abdelouahed Mountassir, Architecte et président du Conseil national de l’ordre des architectes
La lenteur dont souffre le marché immobilier semble s’éterniser. Où réside le problème selon vous ?

De mon point de vue, je trouve que nous avons submergé un certain nombre de villes d’habitat social alors que le besoin n’était pas fortement exprimé. Le logement social n’est pas question que d’opportunités à saisir, mais de ciblage aussi. Il faut qu’il vise les villes qui présentent un potentiel en terme de création d’emplois, comme Tanger. En 2015, aucun projet de logement social n’a vu le jour dans cette ville pour la simple raison que le marché n’a pas encore absorbé l’offre énorme qui existe. A côté, le secteur des biens immobiliers de moyen standing reste largement porteur. Mais, malheureusement, ce segment n’est pas fait dans les règles de l’art. Les promoteurs adoptent des solutions classiques sans suivre un modèle précis, que ce soit du côté urbanistique ou architectural. En plus de cette difficulté, je cite également le prix du mètre carré. Quand on sait que l’habitat moyen est commercialisé entre 15 000 et 17 000 DH/m2 et peut même dépasser les 20 000 DH/m2 dans certains quartiers, je me demande si ces promoteurs ont une idée objective de la réalité du pays. D’ailleurs, nombre de projets dont le prix a pointé à des niveaux exorbitants ont du mal à s’écouler. A mon sens, l’habitat de la catégorie du moyen standing ne devrait pas dépasser 7 000 ou 8 000 DH/m2.




Lire tout l'article »
Commentaires
Laissez ce champ vide
Indroduisez le code de l’image